Nucléaire. Fukushima-Flamanville : Ça baigne

Sept ans après la catastrophe nucléaire, c’est le retour à la baignade sur les plages proches de Fukushima. Les autorités assurent que le niveau de radioactivité est « acceptable ». À Flamanville, l’EPR prend une nouvelle année de retard pour cause de mauvaises soudures. Ce qui repousse d’autant l’arrêt de la vieille centrale de Fessenheim. Le vrai patron du nucléaire, c’est le Sapeur Camember. [Cliquer sur le dessin de Christophe pour l’agrandir.]

Lire la suite
Translate »