Ce texte émane donc d’un cer­tain « Jo »; il en a dis­cré­te­ment posé le lien sur un com­men­taire concer­nant mon papier « Ni pape, ni omni-Sar­ko : vive l’esprit cri­tique ! ». Cette liste me paraît des plus clair­voyantes. Elle sonne comme un mani­feste – que j’appellerai « le mani­feste de Jo », en sou­hai­tant que son auteur se… mani­feste aus­si…

–––––––––

Cette liste a été éla­bo­rée à par­tir d’événements obser­vés, et d’analyses publiées ça et là sur Inter­net. Son objec­tif : faire mieux com­prendre les tech­niques de mani­pu­la­tion des masses uti­li­sées actuel­le­ment en France et de par le monde, afin de sor­tir de l’impasse dans laquelle essaient de nous enfer­mer ceux qui se prennent pour l’élite mon­diale. Mal­hon­nê­te­té, hypo­cri­sie et men­songe sous toutes les fomres pos­sibles. Tout enri­chis­se­ment ou pré­ci­sion sur ce texte est bien­ve­nue.

Effet Vitesse

Ça a l’air d’un gag, mais non ! Aller plus vite dans les actions que la pos­si­bi­li­té de réac­tion des intel­lec­tuels, c’est dans doc­trine de Karl Rove, conseiller de GW Bush.

Effet Table rase

Eli­mi­ner les acquis sociaux ou les tra­di­tions de soli­da­ri­té, en uti­li­sant avec oppor­tu­nisme tous les thèmes de pro­pa­gande pos­sible, (voire en exploi­tant ou pro­vo­cant des catas­trophes - finan­cières, détour­ne­ment des bud­gets de la sécu en France - natu­relles - voi­lences inté­rieures - guerres).
Enle­ver les bud­gets des sciences sociales... dan­ge­reuses.
Semer la confu­sion dans les repères his­to­riques en se récla­mant de cou­rants anta­go­nistes (Jau­rès, lettre de Guy Môquet, etc.).
La sys­té­ma­ti­sa­tion mon­diale de l’effet table rase par les néo-cons a été lar­ge­ment décrite par Nao­mi Klein.
Il per­met la mise en place de poli­tiques ultra-libé­rales et d’états poli­ciers, où la loi du mar­ché, loin d’être libre est sys­té­ma­ti­que­ment détour­née par des lois pilo­tées par les lob­bies.

Effet Ecran total

Contrô­ler la presse et l’occuper avec des sujets émo­tio­nel­le­ment forts afin d’éviter que les sujets de fond émergent (Trai­té Euro­péen, Code du tra­vail, réforme de la consti­tu­tion, éro­sion des liber­tés, par­ti­ci­pa­tion de la France aux guerres en cours, pro­gramme de mis­siles nucléaires balis­tique fran­cais...)
Déve­lop­per le culte de la per­son­na­li­té en fai­sant atten­tion à ne mon­trer que d’évidentes qua­li­tés et être l’homme de toutes les situa­tions.
Emou­voir les foules avec ses mal­heurs.
La dis­tri­bu­tion de jour­naux gra­tuits que la foule lit et qui dis­til­lent une pen­sée unique accen­tue cet effet.

Effet Déma­go­cra­tie

Faire dis­pa­raître pro­gres­si­ve­ment la démo­cra­tie, en élu­dant les choix fon­da­men­taux (pas de consul­ta­tion élec­to­rale), en éli­mi­nant les par­tis génants pour les gros inté­rêts (asphyxie du Modem), en rédui­sant le choix à deux alter­na­tives qui se dis­tinguent peu, en rédui­sant la liber­té d’expression (pres­sions, lois etc.), en rame­nant les débats à des phé­no­mènes à sen­sa­tion.
Brouiller les pistes en rame­nant les oppor­tu­nistes de l’ancien camp adverse.
La démo­cra­tie ne per­met­tra jamais à l’ultra-libéralisme de se géné­ra­li­ser. C’est le constat de l’école éco­no­mique de Chi­ca­go.

Effet Ego

Décul­pa­bi­li­ser l’égoisme et l’élever au rang de valeur, c’est la meilleure arme contre la soli­da­ri­té.
La réus­site per­son­nelle c’est pour tout le monde (mais en réa­li­té il y aura peu d’élus et ils le sont déjà).
Mon­trer l’exemple sans com­plexes ...

Effet Attaques per­son­nelles

De nom­breux cas de menaces directes de per­sonnes ont été rela­tés.
Dis­cré­di­ter les concur­rents sur le plan per­son­nel en les mouillant dans des affaires louches (Clears­tream)

Effet Bande de Gaza

Sur­tout ne rien faire qui soit une solu­tion de fond et pas seule­ment répress­sive au pro­blème des ban­lieues. Au contraire cou­per les vivres.
On a besoin de ces zones de non droit pour jus­ti­fier la poli­tique répres­sive.

Effet Com­pli­ca­tion

Pro­po­ser des textes trop com­plexes pour être appré­hen­dés par le com­mun des mor­tels (Trai­té Euro­péen, Code du tra­vail, révi­sion consti­ti­tio­nelle, ...), en les pré­sen­tant comme des textes sim­pli­fiés.
Faire croire que c’est dans l’intérêt géné­ral alors que les modi­fi­ca­tions pro­fitent mas­si­ve­ment aux classes pri­vi­lé­giées ou aux gros inté­rêts mul­ti-natio­naux.
Se débrouiller pour que les situa­tions soient suf­fi­sam­ment com­plexes pour que les per­sonnes ne sachent pas iden­ti­fier la cause réelle de leurs pro­blèmes et gardent la tête sous l’eau.

Effet Iden­ti­té

Encou­ra­ger les cou­rants cor­po­ra­tistes ou iden­ti­taires (géo­gra­phiques, reli­gieux, eth­niques, médi­caux, etc.) de façon à saper la soli­da­ri­té glo­bale.
Pré­fé­rer le cas par cas aux solu­tions géné­rales.

Effet QI bas

Il faut arrê­ter de réflé­chir. Le gou­ver­ne­ment vous l’a dit maintes fois par la voix de ses ministres !
Les intel­lec­tuels sont les mau­vais fran­çais (dis­cours Sar­ko­zy aux US).
Par ailleurs en avan­cant caché, NS peut pré­tendre avoir une stra­té­gie simple.

Effet Bouc émis­saire

Si il y a un pro­blème c’est qu’il y a un vilain qui a abu­sé de la situa­tion (enten­dez par­mi nous, pas par­mi ceux qui orga­nisent et pro­fitent).
Et comme c’est ni vous ni moi, faire accep­ter que c’est tota­le­ment inad­mis­sible, bien sûr.
En attan­dant c’est vous et moi qui allons payer.

Effet Vic­time

Honte à celui qui cri­tique alors que l’action bat son plein pour résoudre les pro­blèmes.
De plus il faut tous les moyens pour agir (éro­der la sépa­ra­tion des pou­voirs, légis­la­tif-exé­cu­tif).

Effet Accu­sa­teur

Celui qui accuse en pre­mier c’est le jus­ti­cier.
Et c’est tel­le­ment confor­table et effi­cace d’accuser les autres de ce que l’on ne veut pas mon­trer de soi : injus­tice, étran­ger, poblemes psy­cho­lo­giques, pro­fi­teurs, racailles, voyous etc.

Effet tous cou­pables

Culpa­bi­li­ser les citoyens sur la pol­lu­tion... la san­té... etc.

Effet Jus­tice

Bran­dir la jus­tice pour mieux la désos­ser, en fai­sant oublier que la jus­tice ne peut pas exis­ter si il n’y a pas une base de soli­da­ri­té sociale.
La jus­tice dans une soci­té basi­que­ment injuste n’est qu’un simu­lacre.

Effet Inver­sion

Inver­ser les juge­ments. Si on prend un peu aux miliar­daires c’est une injus­tice. Si on prend aux autres c’est par­ceque le voi­sin a abu­sé et c’est nor­mal.

Effet oui-non

C’est oui ou c’est non. Prendre posi­tion sur tout, même les sujets mal posés (il suf­fit de poser les sujets de façon par­tielle ou incom­plète) et si vous n’êtes pas d’accord, sor­tez.
Les réflexions médianes sont exclues, ce qui crée d’office les cou­rants extré­mistes.

Effet peur et sécu­ri­té

C’est celui qui est le plus évident. Sur la vague du 9/11, ins­tal­ler des camé­ras par­tout, contrô­ler les com­mu­ni­ca­tions sur Inter­net, géné­ra­li­ser les fichages ADN, enle­ver le poids légal de la pré­somp­tion d’innocence (sauf pour ceux qui gou­vernent bien sûr) etc.
Atten­tion aux nou­velles tech­no­lo­gies tra­ceuses (puces RFID, Win­dows Vis­ta, DRM, etc.). Atten­tion aus­si aux nou­veaux risques d’attentats (L’Europe est offi­ciel­le­ment la nou­velle cible du soi-disant Ben Laden)

Effet force

Ren­for­cer la force bru­tale de répres­sion (flash ball, taser, drones en pré­pa­ra­tion, etc.).
Le bon citoyen doit être obéis­sant comme un mou­ton.
Ren­for­cer la capa­ci­té répres­sive des lois (réci­dive, peines plan­cher, etc.) en géné­ra­li­sant ce qui est d’abord obte­nu sur des cas qui sou­lèvent l’indignation facile des foules (pré­vé­le­ment ADN d’abord pour les délin­quants sexuels, puis tous les délits.... sauf les délits finan­ciers).
Dans l’ombre par contre, avance une poli­tique de dépé­na­li­sa­tion des délits du patro­nat ou de la finance.

Effet scien­tisme

Les fausses sciences sim­plistes ont l’attrait du public, et elles peuvent per­mettre de défendre les thèses les plus inac­cep­tables et ouvrir la porte aux dérives.
Les ten­ta­tives de mélange de la jus­tice à la méde­cine (recherche d’hérédité des com­por­te­ments délin­quants par l’ADN, juge­ment des fous, ...) vont dans ce sens.
Cette méthode a déjà été uti­li­sée avec suc­cès par d’autres régimes tota­li­taires.

Effet va t’en guerre

Dési­gner un enne­mi, l’Iran, de façon à pré­pa­rer la guerre, qui est un des meilleurs moyens d’appliquer des lois liber­ti­cides et de mas­quer les faillites éco­no­miques.

Effet Som­meil

C’est l’ingrédient de base, néces­saire pour faire fonc­tion­ner l’ensemble. L’individu noyé par tous les pro­cé­dés pré­cé­dents est abreu­vé par le matra­quage de la publi­ci­té et la fas­ci­na­tion de la consom­ma­tion, les jeux, les grandes mani­fes­ta­tions spor­tives, les pages Inter­net ineptes ...
C’est l’effet qui per­met aux autres de fonc­tion­ner, c’est donc par là qu’il faut réagir en urgence. Voir la peur pour sor­tir des cau­che­mars pro­gram­més, et affir­mer la vie et la liber­té, en échan­geant, par­ta­geant, aimant...

Toute res­sem­blance de cette liste avec des tech­niques de mani­pu­la­tion sec­taires est pure­ment for­tuite (vous croyez?).
Mélan­gez toutes ces tech­niques avec oppor­tu­nisme, et on a tous les ingré­dients d’une gué­rilla accé­lé­rée contre la démo­cra­tie, la liber­té et la soli­da­ri­té. Le plan glo­bal n’est jamais dévoi­lé mais appa­raît en fili­grane : c’est l’anéantissement des notions de jus­tice et de soli­da­ri­té, l’asservissement total à l’argent et le ver­rouillage défi­ni­tif de l’élite qui pos­sède d’ores et déjà la pla­nète, dans un contexte d’urgence dû à l’amenuisement des res­sources glo­bales. Cette poli­tique va conduire à des extré­mismes.

Share Button