Canard2_2
Le Canard de cette semaine se paie une bonne tranche de Chi­rac. A com­men­cer par cette man­chette [ci-contre] qui cogne là où ça fait mal.

Le papier qui suit ne dépare pas. Je vous en reco­pie l’attaque : «C’est une espèce à part dont le com­por­te­ment intrigue les zoo­logues. Régu­liè­re­ment sai­si d’une intense agi­ta­tion lan­ga­gière, cet ani­mal bizarre ne fait rien de concret. Son nom : le Grand Chi­rac Ely­séen, espèce raris­sime, com­po­sée d’un seul indi­vi­du. On le recon­naît à sa grande taille, à son caquet impres­sion­nant, à son goût pour les grandes confé­rences inter­na­tio­nales où il pousse en toute sai­son de sai­sis­sants cris d’alarme.»

Page 3, un Flo­ri­lège de Jacques Chi­rouette illustre le tra­vail d’un cher­cheur niçois qui, à l’aide d’un ordi­na­teur, a ana­ly­sé 816 dis­cours du pré­sident. Vaut le détour – d’autant que je ne vais pas tout vous recopier.

Share Button