Une réflexion sur “Honni soit qui mal y pense !

  • 5 mai 2005 à 13 h 44 min
    Permalien

    Et Raffarin s’embourbait, avec persévérance…
    Je lui trouve une filiation spirituelle avec le Maréchal Mac-Mahon, illustre Président de la République, triste sire et auteur de ce constat inoubliable:
    ” Hier, nous étions au bord du gouffre, aujourd’hui, nous avons fait un grand pas en avant. “

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Translate »