Nouvelle Orléans. Témoignage d’un médecin depuis le Ritz devenu hôpital de campagne

Un médecin américain, Greg Henderson, réfugié au Ritz-Carlton Hotel de la Nouvelle-Orléans a pu envoyer par internet son témoignage à sa famille, qui l’a ensuite retransmis et a fini par nous parvenir. Particulièrement éprouvant, ce récit date pourtant de mardi, laissant présager à quel point la situation des survivants aura pu encore se dégrader.

01_katrinawed201_1A La Nouvelle-Orléans, samedi, plus de cinq jours après le passage de l’ouragan Katrina, des milliers de rescapés attendaient désespérément d’être secourus ou évacués, tandis que l’odeur de la mort et de la pourriture a envahi les rues.

« Dans le Superdome, rapporte l’agence Associated Press, où une grande partie des sinistrés avaient trouvé refuge après la catastrophe, le processus d’évacuation massif s’est brutalement interrompu dans la nuit. Visiblement débordés par l’ampleur de la tâche, les services de secours d’urgence de Louisiane ont expliqué qu’ils avaient dû déplacer leurs efforts vers le centre des congrès de la ville où des milliers d’autres sinistrés attendaient, eux aussi, de quitter la cité dévastée.. »

Lire le témoignage.
Photo Nola.com

Partager

  S’abonner  
M'avertir en cas de

Translate »