Monsieur Lhomme. Même pas mort !

 

L’homo faber, papa de M. Lhomme oui, Faber lui-même, André de son prénom est sorti de l’hôpital. Le pire c’est qu’il y était entré. Et carrément dans le coma après une sale chute de vélo, ou de bicyclette – enfin, il ne sait plus, on l’excuse. Il va mieux, la gueule un peu cabossée, encore endolori, mais l’humour intact. Preuve par l’émile :

 

« T’as vu la gueule de la bavure ? [Ndlr : il ne m’a pas autorisé à reproduire la photo jointe… enfin, je ne lui ai pas demandé, on n’est pas à Paris-Match, ici] « Y en a qui ferait mieux de ne pas quitter leur fauteuil, je te l’dis !
« Hosto demain mat et hop, on me fait la tronche de Di Caprio !
« Sortie envisagée le mardi !
« Vélo dès le mercredi mat, faudrait pas déconner ! »

La faculté s’est engagée à le remettre d’aplomb, sinon il fera jouer la garantie «échange». Il n’aura pas tout perdu dans son vol plané, puisqu’il lui vaudra, c’est à parier, plein de croquis qu’on retrouvera avec son talent.

Sacré Dédé, t’es même pas mort et, en plus, t’as de la chance de lire ta non-nécro on ze blog !

111afaber_1 → Un p’tit émile sympa, sûr qu’il refusera pas !
andre.faber@wanadoo.fr

Partager
S’abonner
M'avertir en cas de
1 Commentaire
plus récent
plus ancien plus apprécié
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
leroy
12 octobre 2005 19 h 41 min

monsieur dédé vous pouvez nous parler du grand couloir, de la lumière blanche ….

Translate »
1
0
Votre commentairex
()
x