1er mai à Metz : l’anar-chie a vaincu

Une force subversive nouvelle vient de surgir ! Ça s’est passé ce 1er mai, à Metz, ainsi que le montre notre document exclusif : deux dangereux membres du FRPG, comprenez Front révolutionnaire des pauvres graphistes, ont pris la tête de la commémo, coiffant les forces de la Tradition, y compris même les hordes noires et rouges de la CNT, Confédération Nationale du Travail. Bref, ça a chié à Metz où, raconte un témoin, « on n’avait pas vu pareille anarchie, depuis et même avant la guerre ! » T’as qu’à voir.
Et on le voit :

anar.1241380175.jpg

On ne saurait en dire autant à Aix-en-Provence où, on le voit là aussi, la grosse bourgeoisie continue à tenir le haut du pavé :

img_0736.1241380307.JPG

Partager

Une réflexion sur “1er mai à Metz : l’anar-chie a vaincu

  • 15 mai 2009 à 21 h 57 min
    Permalien

    Décryptage de commentaires : Jean-Louis, en excellent secrétaire de rédaction (SR dans le jargon de métier; et “ché SR en picard, car il cause cette langue…), rectifie la faute d’ortho commise par… ma fille dans le commentaire au-dessus. Quand y a des gènes, y a pas toujours zéro défaut 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »