5 réflexions sur “Sarkozy. De "La France forte" à la France libre

  • 18 février 2012 à 10 h 39 min
    Permalien

    Le réconfort par visions multiples.
    L’homme devrait être ”apprécié” :
    – non par sa capacité à faire (travailler)
    – mais par ses potentialités à interpréter (imaginer)

    Un monde qui crève par manque … D’AUTRES CHOSES ?

    Répondre
  • 18 février 2012 à 10 h 44 min
    Permalien

    L’affiche, je m’en “fiche”
    Ce qui compte, c’est ce qu’il y a derrière
    Et là, cela ne “colle” pas

    Répondre
  • 18 février 2012 à 16 h 28 min
    Permalien

    ALORS QUE L’ENSEMBLE DES RÉACTIONS SONT BÉBÈTES A PLEURER LA FRANCE LIBRE S’IMPOSE PAR SON INTELLIGENCE SON SENS…. INUTILE DE SE FATIGUER A FAIRE D’AUTRES DETOURNEMENTS EN COMPARAISON ILS NE SERONT QUE PUERILS…….. POURQUOI AUCUN PARTI NE LA REPREND L’IMPRIME ET L’AFFICHE?????? AUCUNE AFFICHE SUR LES MURS…… QUELLE TRISTESSE………

    Répondre
  • 21 février 2012 à 20 h 00 min
    Permalien

    Bref, la France petite, avec ou sans portrait en pied.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »