Ce film archi­vé par l’INA date du 26 avril 1968. Mais la nou­veau­té qu’il montre date de 1942. Il s’agit de « l’Œuf élec­trique  » mis au point par Paul Arzens, l’ingénieur de la SNCF, « père » des loco­mo­trices élec­triques « BB ». Outre quelques pro­pos du même Arzens, ces « Actua­li­tés » inter­rogent aus­si le pré­fet de police Mau­rice Gri­maud qui, dans le mois sui­vant du Joli Mai, va connaître une célé­bri­té à laquelle il est loin de s’attendre ici. Quoi qu’il en soit, les deux vision­naires nous pré­disent l’avenir radieux du « tout élec­trique » – et bran­ché au nucléaire pour quelques rayon­nantes décennies.

En plus de la musi­quette bien datée qui accom­pagne gaie­ment ce petit film, on découvre que la presse pré-soixante-hui­tarde a déjà pris goût au redou­table micro-trot­toir, ce degré zéro du jour­na­lisme, désor­mais triom­phant dans nos médias.

Comme disait Alexandre Via­latte, pris dans un embou­teillage : « On n’arrête pas le pro­grès, il s’arrête tout seul  ».

  • Emis­sion « Panorama »,
    Office natio­nal de radio­dif­fu­sion télé­vi­sion fran­çaise (ORTF)
    Jour­na­listes : Michel Le Paire ; Ber­nard Corre ;
    Par­ti­ci­pants : Paul Arzens ; Mau­rice Grimaud.

Docu­ment Ins­ti­tut natio­nal de l’audiovisuel

Share Button