Il disait n’avoir pas besoin d’acheter un jour­nal quand on pou­vait se payer un jour­na­liste… Mais il a chan­gé d’avis, ne sachant sans doute quoi faire de tout ce pognon accu­mu­lé à par­tir d’affaires, disons louches… Bref, Tapie est deve­nu patron de La Pro­vence entre autres canards du sud-est. On se deman­dait pour­quoi, tout en ayant quelques idées. Sans peut-être avoir pen­sé à ces petits arran­ge­ments fami­liaux, ain­si résu­més en ce dimanche de Pâques par ces innom­brables tweets, comme celui-ci :

Ber­nard Tapie, patron de @laprovence > Laurent Tapie, res­pon­sable web de @laprovence > Sophie Tapie, invi­tée mer­cre­di de @laprovence.

Tout est dit sur l’air du népo­tisme. On peut regar­der de plus près ici sur laprovence.com

Posez bien vos questions, hein !

Posez bien vos ques­tions, hein !

Et vive la presse (libre, j’oubliais) !

Share Button