OUI MAIS… (suite) Ne pas se fendre la poire avec n’importe qui

Libé8jv05Si donc «on peut rire de tout», selon l’adage «choronien» (voir le papier d’hier, juste en dessous), préférons lui, plus que jamais, la nuance « desprogienne » : ne pas se fendre la poire avec n’importe qui. Ni la poire, ni le fromage d’ailleurs : rien de plus indigeste que de bouffer en mauvaise compagnie. Mais restons à table autour de ce dessert proposé à la carte de Libération (samedi 9/01/05) sous l’intitulé alléchant : «Peut-on rire du tiramisu ?»

Avez-vous bien lu? : tiramisu, pas tsunami ! Ah ah, me dis-je, le Mathieu Lindon va délirer sur les mots de la chose, l’exotisme sexy de l’appellation japonaise, préféré au raz de marée du terroir hexagonal, etc… Pas du tout ! J’ai eu beau lire et relire, rien de tel dans l’article, pas une citation, pas la moindre allusion au fameux dessert italien. Alors, lapsus, facétie voulue, grosse fatigue du correcteur ?

Car le papier tente bien de répondre à la question : «Peut-on rire du tsunami ?». Bien sûr qu’on le peut, semble dire Lindon. Mais d’un rire jaune (sans jeu de mot), un rire plutôt sarcastique, pas la poilade basique, quand même… Aussi l’article demeure-t-il finalement très sérieux, et intéressant avant de sombrer dans un embrouillamini (sauce italienne) en quête de second degré.

Quelques extraits pour la route (c’est ma marotte, l’Afrique oubliée) : «…Il y a eu l’unanimité pour miser sa générosité sur le tsunami. De ce point de vue, c’est de la chance que la catastrophe ne se soit pas produite dans des pays perdus d’Afrique : peut-être qu’on n’aurait rien donné. […] Ne confondons pas les serviettes du tsunami asiatique avec les torchons du sida africain. […] On pourrait être prêt à donner de l’argent pour sauver les gens de la noyade mais pas pour les empêcher de mourir de faim».

Partager

1
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Philippe

Le tsunami, ce serait plutot timamigiu.

On peut en rire, on doit en rire (jaune et un peu, oui), car il faut rire de la mort pour lui faire peur. Le rire jaune est le seul qui soit tolere en metaphysique.

Translate »