Singapour, morne plaine

par André Faber

La France qui gagne, la France de Guy Drut et ses casseroles, la France de Villepin qui se prépare à causer dans le poste, la France de Jacques Vendroux qui fait durer les secondes pendant une heure, la France de Delanoë et son ami Guy Drut, la France de la cote de popularité de Chirac en hausse de 7 points, la France qui trouve le film des Anglais terne et classique, La France des grandes gueules, la France de France Inter surtout que j’ai écouté en bagnole dans un plaisir masochiste, cette France vient de se prendre une veste !

Londres est élue ville des JO en 2012 ! Bien fait, et tant pis pour le moral des ménages (les JO nous auraient sauvé de la déprime, parait-il).

Je dis « bien fait » car je n’attends rien, pas plus des JO que de la Star ac’, vendus à des espaces de cerveaux disponibles.

Quand aux ménages, qu’ils fassent le ménage dans cette France de papa, du dimanche après-midi et de l’infantilisation !

Pour ceux qui aiment le sport, je préconise de bêcher le jardin, c’est simple, sain et pas très médiatique, mais on n’est jamais déçu quand on voit pousser les haricots !

Partager

Une réflexion sur “Singapour, morne plaine

  • 7 juillet 2005 à 7 h 48 min
    Permalien

    Je dois être naïf, mais j’ai l’impression que la télé (moi je ne vois que France 2 par TV5 Europe), ça sert à décerveler et non à informer, éclairer en s’effaçant derrière les faits, à propager l’esprit de troupeau mobilisé contre l’Ennemi vicelard de l’Étranger, à amplifier les petitesses, l’esprit chauvin des bistrots du matin.

    Faudrait qu’on se mette tous à haïr les anglais, à les trouver roublards. Ils ont gagné parce qu’il y a eu des magouilles, même que notre ineffable, inénarrable maire de paris l’a laissé entendre. “Blair, il la ramenait un peu trop! a-t-il répété, poussé par Pujadas! Chirac, Villepin, incarnant sans doute à ses yeux une humilité janséniste!

    Ce qui laisse supposer aussi que nous on est toujours vachement fair play, oups pardon réglo.
    magouille, on sait même pas ce que c’est, d’abord c’est même pas un mot français.

    Ah elle est belle l’Europe de cette fin de printemps-début d’été 2005!

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »