Pinochet hésite encore

Pinochet hésite encore

J’ajoute même le texte pas bien lisible avec le dessin :
Claire Martin, la correspondante de Libération à Santiago-du-Chili, en raconte de bonnes sur Pinochet [Libé, 05/12/06]. Selon des avocats des familles de disparus, la dernière hospitalisation du dictateur est une de ses dernières ruses pour échapper à la justice. Hugo Guttiérez, l’avocat des droits de l’homme (qui n’est pas celui de Pinochet…) précise : « Je me suis renseigné auprès de cardiologues. Ils m’ont dit que, si effectivement ses ennuis de santé étaient réels, il serait déjà mort. Il ne serait ni lucide, ni conscients, ni capable de discuter avec sa famille. C’est un nouveau mensonge de la défense. » En résumé, Pinochet ne serait pas vraiment au bord du précipice comme nous le rapporte pourtant, en direct de sa « planche à dessins », notre envoyé spécial Faber. L’Histoire jugera (elle aura pris le temps).

Partager

  S’abonner  
M'avertir en cas de

Translate »