Ça baigne. Surtout pour Louis (Schweitzer)

Voici un petit bri-collage facile à réaliser soi-même, tout en copié-collé de la plus belle Toile du babil-oueb mais très made in France.

Soit donc un bout de Libé tout frais :

« Bronzé, souriant et blagueur, Arnaud Lagardère a abordé hier son audition devant les députés à propos de l’affaire EADS avec un style «décontracté». » [Libération 26/10/2007]

Un bout du Monde cette fois, mâtiné de Capital, si bien nommé :

« LES 50 PATRONS FRANÇAIS LES MIEUX PAYÉS ONT TOUCHÉ EN MOYENNE 316 SMICS EN 2006

« Les revenus des patrons français ont encore progressé en 2006 avec, pour les cinquante mieux payés de France, un revenu moyen de 3,8 millions d’euros sur l’année, soit l’équivalent de 316 années de smic chacun, indique Capital dans un article paru jeudi 24 octobre.

« “En comparaison de la hausse du pouvoir d’achat des ménages (+ 2,3 %), ils se sont accordés l’an dernier des augmentations de Père Noël, jusqu’à 25 % pour les mieux lotis”, écrit Capital dans son palmarès des plus hautes rémunérations. Cette “envolée va de pair avec une explosion des résultats des entreprises”, avec notamment des bénéfices de près de 100 milliards d’euros et des cours de Bourse en hausse de 17 % pour les sociétés du CAC 40, mais cela “n’explique pas tout”, selon Capital.

LOUIS SCHWEITZER NUMÉRO UN

« Ce classement prend en compte à la fois les salaires, les bonus, les plus-values sur stock-options, mais aussi les dividendes, les parachutes et les retraites futures, indique le mensuel économique.

« Le président du conseil d’administration de Renault, Louis Schweitzer, arrive en tête avec des revenus s’élevant pour 2006 à 11,9 millions d’euros, notamment grâce à une “belle plus-value de stock-options”. Il est suivi de Daniel Bouton (Société générale, 10,8 millions d’euros) et de Bernard Charlès (Dassault Systèmes, 10,3 millions d’euros). »

Ici, un nota bene de bibi :

La HALDE, ça veut dire « Haute Autorité pour la Lutte contre les Discriminations et l’Exclusion ». Un truc salutaire, vachement fondamental vu le niveau desdites discriminations et exclusions dans notre belle France. D’ailleurs son président sait de quoi il parle, c’est LUI, le champion toutes catégories des plus hauts revenus – d’où la Haute autorité de son président, qui n’est autre que, devinez voir, Louis Schweitzer, l’homme qui vaut à lui tout seul 991 smic annuels ! J’espère au moins que sa présidence de la HALDE lui vaut aussi une indemnité à la hauteur de son train de vie – y a assez de pauvres comme ça. Manquerait plus que le petit neveu du bon docteur ne voit plus minuit à sa porte. Ou qu’il ne puisse s’habiller en croco.

D’où ce quatrième bout de collage, encore un bout du Monde [23/10/2007] … et la boucle est bouclée :

croco-monde.1193396228.jpg« Ces pièces rares, précise l’article excellent de l’excellent Joël Morio, rencontrent un succès croissant, et ce malgré leur prix astronomique : 57 000 euros pour le modèle de l’hiver.

« Déjà en 1982, Zilli avait osé un premier blouson en croco. La marque lyonnaise de vêtements d’homme grand luxe travaille essentiellement des vêtements « outdoor », faits pour le grand air. Ses blousons, vestes et trois-quarts sont vendus autour de 90 000 euros pièce. » …soit seulement une dizaine de smic annuels. Roland Dumas doit en baver d’envie, lui qui s’était fait épingler pour des pompes à 11.000 balles (deux smics d’aujourd’hui) – le minable.

Pour résumer : “on” vit une époque vraiment formidable. “On”, c’est nous,”les hommes [qui] s’entichent du croco, malgré son prix”. Sans Le Monde, je n’aurais rien su de mon entichage-croco. Ben flûte alors !

Partager

1
<span style=

  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de
Richard HANLET

Il faut rappeler que Loulou Schweitzer, qui conseillait à Mitterrand en 1981 de nationaliser à 100 %, privatisait Renault 10 ans plus tard… Ce qu’on appelle un homme de convictions ! Condammné une fois par la justice belge (Vilvorde), et une fois par la française (écoutes de l’Elysée)… Chouette professeur de morale !

Translate »