Fukushima. Le système de décontamination d’eau ne fonctionne plus

Le système de décontamination d’eau de la centrale de Fukushima est arrêté depuis hier, 18 mars. Selon Tepco, l’EDF japonais, une des trois lignes de décontamination du système a arrêté de fonctionner normalement lundi, ce qui a conduit la compagnie à la stopper puis à suspendre aussi par précaution les deux autres. Ce système, baptisé ALPS, est censé fonctionner depuis plusieurs mois, mais dans les faits il ne cesse de rencontrer des problèmes divers. Cet équipement développé avec le groupe Toshiba est pourtant présenté comme un rouage-clé pour résoudre le problème d’eau contaminée dont regorge la centrale accidentée.

fukushima-eau-contaminee
Quand c’est plein, ça déborde. [Document Tepco]
Plus de 435 000 m3 d’eau contaminée sont actuellement stockés dans plus d’un millier de gigantesques réservoirs montés à la hâte. Tepco continue d’en faire installer entre vingt et quarante par mois pour tenter de suivre le rythme du flux continu de liquide souillé provenant des sous-sols du site et des arrosages permanents des réacteurs ravagés. La pollution de l’océan Pacifique est en passe de s’aggraver ; à la fois par les fuites d’eau détectées en de multiples endroits sur les ruines des centrales, mais aussi parce que l’eau actuellement stockée finira tôt ou tard dans l’océan. Et cela, même si cette eau aura été “décontaminée” par le système ALPS – car elle contiendra encore au moins du tritium.

Le directeur de la centrale, Akira Ono, a reconnu récemment se sentir démuni face à ces difficultés, et espérer que les efforts menés avec les autorités permettront d’en venir à bout. 

La prière comme dernier rempart contre la radioactivité.

[Sources : AFP, Le Monde]

 

Pendant ce temps, à Fessenheim…

…”L’Association « Fessenheim, notre Energie » (ASFNE) s’insurge contre le coup de force de ce jour perpétré par des militants de Greenpeace et condamne vivement cette action. Contrairement à ce qui est dit, il s’agit bien d’une action violente puisqu’il y a effraction délibérée avec des moyens importants de type terroriste, un véritable choc pour le personnel au travail. 

“L’ASFNE estime qu’il est totalement disproportionné de recourir à des méthodes de commandos pour faire passer un message quel qu’il soit. Et il est inacceptable qu’EELV, dont deux membres figurent au gouvernement, ait pu féliciter ce matin Greenpeace pour cette action illégale et anti-démocratique. Il est évident que l’absence de réelles sanctions dissuasives, après les actions similaires précédentes,encourage Greenpeace dans cette voie.
“Il faut rappeler enfin que Fessenheim a été déclarée sûre par l’Autorité de Sûreté Nucléaire, la seule autorité compétente. Des centaines de millions d’euros ont été investis ces dernières années pour en faire une des 1ère centrales de France dont la sûreté a été modernisée et mise aux derniers standards internationaux du moment. Une usine ne vieillit pas comme les humains ; quand un matériel nedonne plus satisfaction, on le répare ou le remplace !
“Souhaitons-nous vraiment vivre dans notre pays ce que subissent les Allemandsaprès la décision radicale de fermeture de son parc nucléaire, tant sur le plan duprix du kWh que vis-à-vis des fortes atteintes environnementales ? La pollution atmosphérique de ces derniers jours, en partie due aux émissions des centrales au charbon allemandes, est un exemple qui impacte tous leurs voisins. A contrario, la France fait partie des meilleurs pays européens pour ses faibles émissions de CO2… grâce à son énergie nucléaire !”
Partager

4
  S’abonner  
plus récent plus ancien
M'avertir en cas de

On va avoir du mail à ce sortir de cette impasse.
Le problème est mondial…
Il faut absolument baisser notre niveau d’énergie consommée…
Sortir du nucléaire, avec notre politique énergétique, est un vrai casse-tête.

Gian

Combien sommes-nous à veiller à notre consommation énergétique pour la réduire drastiquement ? Combien sommes-nous à prôner une sobriété raisonnée ? Combien sont-ils à vouloir du toujours-plus, de la croissance, du piuvoir d’a

Gian

(suite)croissance,… du pouvoir d’achat augmenté, du pseudo 4×4 au gazole, des enfants nombreux, de l’agrochimie truffée de MON 810 ? Quel est le ratio : 1/10.000 ? 1/100.000 ? 1/1.000.000 ? Et je ne parle pas des BRICS et du broc. Je ne vois pas comment sortir de l’impasse sans devoir entrer dans une autre, façon guerre civile. Et échapper aux hordes barbares doit être moins anxiogène que se protéger de la radioactivité, surtout si on n’a pas de cave amenagée à la mode “survival” (je te dis pas le stock de Tranxène, connu aussi sous son petit nom de… Lire la suite

Roland Desjeux

Le nucléaire, ça peut “le faire” sur papier, et tant que ça marche à peu près, qu’on est pas trop regardants sur les rejets en loucedé, dans l’eau ou dans l’air, et encore moins sur les putains de déchets… alors on peut sortir l’argument de la lutte contre le réchauffement. Le problème, c’est la catastrophe. Et là c’est la vraie cata. A ce point, le Japon n’est pas là de s’en remettre. Ce qui nous pend au nez, comme vous l’avez fait ressortir sur ce blog, avec le vieillissement poussé des centrales. L’autre qui dit : une pièce usée, on… Lire la suite

Translate »