Les habi­tués de C’est pour dire connaissent les talen­tueux des­sins de mon ami André Faber. Il était déjà connu aus­si des lec­teurs de Cour­rier inter­na­tio­nal mais cette fois le spé­cial été, sup­plé­ment au numé­ro de la semaine, est entiè­re­ment illus­tré par lui et son trait inimi­table. Belle et juste consé­cra­tion. Alle­luia !

Share Button