Pour mar­quer ses 90 balais sans paraître trop gaga, le Par­ti com­mu­niste fran­çais s’est offert un détour­ne­ment des voeux de qui l’on sait. Exer­cice mar­rant et réus­si dans le genre. Il est sur­tout relayé ici en rai­son de la cen­sure – c’est bien le mot – impo­sée par Dai­ly­mo­tion, qui a car­ré­ment cou­pé le robi­net ! C’est que le concur­rent fran­chouiillard de You­tube (USA) dif­fuse cette année les vœux offi­ciels du même qui vous savez… Fal­lait choi­sir, ce qui fut fait ! Mais ce qu’on sort par la porte toi­lée revient par les fenêtres.


…et les vrais vœux de « C’est pour dire » et de Faber

Et petit cadeau en prime, offert par La Provence.com de l’An neuf…

(Ndlr : On sup­pose l’intention chaste…)


Share Button