Faber. Monsieur L’Homme, dernière

[dropcap]Ainsi[/dropcap], après 30 ans sur les planches (à dessin), Monsieur l’Homme tire le rideau et sa révérence. Le célèbre personnage de Faber – oui : parutions multiples dans Le Républicain lorrain (fin 1989), Le Jeudi, au Luxembourg (21 ans), La Charente Libre, La Voix du Nord, Les Dernières Nouvelles d’Alsace, un peu Le Figaro, L’Humanité, France Soir, et aussi Courrier International, et même L’Orient-Le Jour… –, oui, ce personnage hautement conceptuel a fait ses comptes : s’étant fortement enrichi des royalties dues à son plus fidèle support (ndlr : C’est pour dire], il a décidé de vivre de ses rentes, faisant même don de son corps aux Éditions Libertaires qui vont le publier en bouquin, in memoriam, juste avant la mise au Panthéon du dessin de presse.

Mais attention : ne pas confondre le personnage, Monsieur L’Homme, et son géniteur. Lequel continue de plus belle à cultiver ses marottes patatoïdes et scripturales (car il écrit aussi, le bougre, et comment !). On verra, selon l’air du temps… et comme il dit, mon cher Dédé Faber, « Y serait temps de s’occuper de Madame la Femme ».

PS : Taper « L’homme » ou « Faber » dans la case de recherche, ici à droite, pour parcourir toute l’étendue de la Création.

Partager

Gerard Ponthieu

Journaliste, écrivain. Retraité mais pas inactif. Blogueur depuis 2004.

Une réflexion sur “Faber. Monsieur L’Homme, dernière

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Translate »