Un peu de douceur en attendant la « fin du monde humain »

Un coup de blues ? Une petite vidéo incongrue, et ça repart. Même si la « fin du monde humain » est annoncée, « vivons heureux en attendant ». Un peu de zizique, pas mal de dérision. Brassens et Tino Rossi comme la rencontre de la carpe et du lapin. Et de Sainte-Lucie. [Temps de lecture : ± 4 mn avec la vidéo]

Lire la suite
Translate »