Chronique d’un été (le mien). 6) À la fin, nous voilà bien avancés

Sixième et dernière chronique de l’été – car le septième jour… « il goûta un repos bien mérité », comme il est dit à peu près dans la Bible. Où il est question d’un voyage au bout de l’espace (jardin) ; d’un autre voyage, en photos et dans le temps, celui de Marseille il y a un siècle. Et de Van Gogh, achevé par les vautours.[Temps de lecture : ± 4 mn 30]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 5) À Lodève, l’éblouissant Paul Dardé, tailleur de pierre

Chronique :  cinquième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : à Lodève, autour de l’éblouissant Paul Dardé, tailleur de pierre. [Temps de lecture : environ 3 mn 30.]

Partager
Lire la suite

Paris, 21-22 septembre. Technologos et l’agriculture

Référée notamment à Jacques Ellul pour sa critique de la technicité sacralisée, l’association Technologos tient ses assises nationales à Paris les 21 et 22 septembre sur le thème « Agriculture, technique et vivant ». L’occasion de contribuer à démystifier le discours techniciste ambiant et de replacer les débats dans une perspective historique et anthropologique concernant nos rapports à la Terre et à la nature. [Temps de lecture ± 1 mn 20]
Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 4) De l’origine possible du pouvoir et de sa névrose

Chronique :  quatrième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : observations et réflexions sur le pouvoir, la modernité, etc. [Temps de lecture : ± 3 mn.]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 3) Entre « punition du ciel » et bonne vision de la vie…

Chronique : troisième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : où trouver le juste milieu, du climat et de la vie… [Temps de lecture : ± 4 mn.]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 2) Histoires d’amour, de vagues, de mer, d’Homère

Chronique :  deuxième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : amour, mer, Homère…

Partager
Lire la suite

Trump. États-Unis ou état de sécession ?

Médias et journalistes étatsuniens sont en majorité très hostiles à Trump, qui le leur rend bien. Correspondant à Paris du New York Times, Adam Nossiter va jusqu’à considérer son pays « aussi divisé que depuis la guerre de Sécession » ! Empêtré dans des affaires judiciaires, Trump ne part cependant pas vaincu pour les élections de mi-mandat, dans quatre mois.

Partager
Lire la suite

Et vogue l’Aquarius sur la mer des illusions

L’Aquarius, « feuilleton » sans fin, ou le duel entre la bonne conscience des acteurs humanitaires jouant de la mauvaise, accolée à l’Europe indigne. On y retrouve le pervers clivage gauche / droite. L’angélisme accueillant contre le rejet inhumain. La question n’est pas de « réceptionner » quelques dizaines de migrants jetés à la mer mais de considérer la pression migratoire réelle émanant de l’Afrique subsaharienne et de sa natalité exubérante.

Partager
Lire la suite

Climat. Plus on tente de refroidir, plus on réchauffe…

L’alerte climatique ne date pas d’hier. Déjà en 1977, elle était (un peu) dans l’air, mais on refusait d’y croire. Car la question du réchauffement de l’atmosphère, des océans et de la  Terre elle-même restait dans l’ordre de l’improbable, voire de l’impensable. Les négationnistes climatiques n’avaient même pas eu à faire irruption. Tout baignait dans la foulée des Trente glorieuses. Le choc pétrolier serait vite absorbé et tout repartirait dans l’insouciance aveugle. Quarante ans plus tard, les discours ont changé. Mais pas vraiment les pratiques. On en est à refroidir… en réchauffant !

Partager
Lire la suite

Mondial de foot, suite. Poutine bat les Pussy Riot

Gagnant politique du Mondial de foot, Poutine renforce son régime répressif. Les féministes Pussy Riot constituent pratiquement la seule opposition visible au dictateur russe, dénonçant l’existence de détenus politiques. Grand oublié des festivités footeuses, le cinéaste ukrainien Oleg Sventson, opposé à l’annexion de la Crimée par la Russie en 2015, condamné à 20 ans de prison pour terrorisme, en est à ses 80 jours de grève de la faim !

Partager
Lire la suite

Pas de Lune, pas d’humains !

Comme satellite de la Terre, la Lune a permis que nous existions, nous autres prétentieux humains. Sans le champ d’attraction des deux astres, notre planète ne tournerait pas si rond  et nous encore moins. Il nous aura fallu des millions d’années pour en arriver là : en route vers une extinction annoncée. Tandis que la Terre, elle, continuera sur sa lancée, allégée de ses saboteurs.

Partager
Lire la suite

Nucléaire. Fukushima-Flamanville : Ça baigne

Sept ans après la catastrophe nucléaire, c’est le retour à la baignade sur les plages proches de Fukushima. Les autorités assurent que le niveau de radioactivité est « acceptable ». À Flamanville, l’EPR prend une nouvelle année de retard pour cause de mauvaises soudures. Ce qui repousse d’autant l’arrêt de la vieille centrale de Fessenheim. Le vrai patron du nucléaire, c’est le Sapeur Camember. [Cliquer sur le dessin de Christophe pour l’agrandir.]

Partager
Lire la suite

Benalla-Macron. La chute d’Alexandre le valeureux

« Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser » Montesquieu nous avait prévenus, l’actualité le confirme. Un sbire arriviste,  fort de son impunité élyséenne joue au passe-droit, exerce son sadisme de faux-flic, se trouve à peine réprimandé par Jupiter, obligé de se reprendre et de se débarrasser de son encombrant et proche séide. Au coin du bois, les politiciens s’en lèchent les babines. Rien de réjouissant, au contraire !

Partager
Lire la suite
Translate »