On n'est pas des moutons

Mot-clé: sarkozysme

On ne peut interdire la connerie du maire de Venelles !

Être traité pour un cancer de la bouche n’empêche donc pas de dire des conneries. Cela y contribuerait-il même ? Stupides questions pour propos débiles tenus par « mon » maire : Robert Chardon, ci-devant UMP (en passe d’exclusion selon NKM – on verra) ou futur FN (non : trop à droite pour Marine Le Pen !).

Robert Chardon, croisé de Venelles.

Robert Chardon, croisé de Venelles.

Voilà en tout cas une pub pas bien reluisante pour ma petite commune de Venelles (8.000 habitants). Toute la France informée connaît désormais l’indécente proposition faite à Sarkozy (cependant ouvert à tout) de ce premier magistrat à la grande fibre républicaine : interdire l’islam en France. Il y va de l’avenir de la France et plus encore de la foi judéo-chrétienne.

Dans son élan vers les plus hautes pensées, ce va-t-en-guerre (de religion) avance en effet d’audacieuses propositions :

« Je supprime la loi de 1905 et proclame que la République favorise la pratique de la foi chrétienne », explique l’élu qui se compare à Louis XIV, qui avait révoqué l’édit de Nantes en 1685.

« Il faut un plan Marshall pour le Maghreb. Il faut aussi une intervention militaire en Libye. Il faut également mettre fin au danger que représentent les boat people » [sur Europe 1].

twt chardon

.

Robert Chardon relaie aussi des messages anti-islam comme «Protégez-vous, adoptez un cochon !» (sur son compte Facebook).

Le plus comique, si on peut dire, c’est que Venelles, à dix kilomètres d’Aix-en-Provence, est probablement l’une des communes les moins « islamisées » de la région, voire de France ! Pas un « Arabe », pas un « Noir » à l’horizon : rien que des Blancs, bourgeois, judéo-chrétiens – tout ce qu’il y a de plus propres, normaux et vaccinés, dont 56 % ont voté l’an dernier pour ce saint-homme et ses fantasmes de croisé.

Interdire le culte de l’islam, ça peut même se concevoir – la preuve. Mais interdire la connerie – là, on est désarmé.


Sarkozysme. Le putsch verbal et fascisant de Maryse Joissains, maire d’Aix-en-Provence

par Cyril Di Méo

A Aix-en-Provence, les partisans de François Hollande  se font traiter de «zoulous», les leaders de droite menacent de «lever une armée» si Hollande est élu… .et la permanence du PS se fait défoncer lors de défaites UMP… Tandis que la maire, Maryse Joissains, se surpasse – elle a l’habitude de ce genre de sommets – avec des propos à tonalité putschiste et  fasciste. Socialiste, ancien membre des Verts d’Aix et ancien conseiller municipal d’opposition, Cyril Di Méo adresse cette lettre ouverte à ses concitoyens :

Amis zoulous…

C’est avec joie que l’on voit un président qui a clivé et divisé la France remplacé par un président qui souhaite rassembler les différents français derrière un idéal de justice sociale. N’en déplaise à certains leaders de droite qui jugent François Hollande « illégitime », c’est à une nette majorité du peuple, avec 51,6 %, que François Hollande a été élu président de la République.

Sur Aix, Sarkozy fait 53,1 % des voix contre 46,9% pour Hollande. Aix reste une ville de droite. Mais c’est une forte régression de la droite sarkozyste. Ainsi Sarkozy perd 4632 voix par rapport à 2007 (37124 voix contre 41756 en 2007). Et le candidat de gauche connait une forte progression passant de 42,7% à 46,9% plus de 4 points supplémentaires et gagne plus de 1724 voix.

En réponse à cette progression des forces opposées à cette droite dure, notre ville connaît aujourd’hui une dérive inquiétante de la droite vers l’extrême droite. Maryse Joissains a ainsi pu envoyer quelques jours avant le scrutin un tract hallucinant, en appelant aux électeurs du Front National en ces termes : « Électeurs du Front national. Je partage une partie de vos  inquiétudes et vos engagements : l’élue que je suis l’a prouvé. » Poussant la haine et la récupération du vote extrême à son comble, elle écrit  : « Électeurs du Front national, êtes-vous prêts à subir le vote des immigrés, l’immigration massive, la régularisation des sans papier, la perte de notre modèle social et surtout le piétinement de nos valeurs républicaines. Pour vous et pour nous, […] la démocratie, l’identité française […] ont un sens. Alors, si au nom de nos différences réciproques, nous ne pouvons faire alliance, défendons ensemble l’Etat français contre le pire. »

Lettre haineuse et ordurière dont voici l’intégralité :

http://www.rue89.com/sites/news/files/assets/document/2012/05/lettre-une-republique-en-danger.pdf?tw_p=twt

Ce ton et cette démagogie se sont aussi retrouvés dans l’interview donnée par Madame Joissains à un média local où elle conteste la « légitimité de l’élection de Hollande ». Elle affirme que «Même si M. Hollande est proclamé président de la République, je ne pense pas qu’il soit légitime, parce qu’il y arrive après un combat anti-démocratique comme on ne l’a jamais vu dans ce pays.» Propos qui on l’espère amènera à un rappel à la loi et où elle traite aussi les électeurs de Hollande de « bande de rigolos » et de « zoulous ». Et considère ainsi que «François Hollande est un danger pour la République. Cet homme n’a jamais fait la démonstration qu’il ait fait quelque chose dans sa vie. Je ne le crois pas compétent, ni capable. En tout cas physiquement. Il ne donnera pas l’image d’un président de la République. J’aurais aimé d’un président qu’il ait plus de prestance et pas qu’il agite ses petits bras comme il le fait dans tous ses meetings parce que ça me paraît extrêmement ridicule.». C’est vrai que vu son style et sa prestance Maryse Joissains peut donner des leçons… 🙂

Voici la vidéo qui n’est pas un gag…. hélas c’est notre députée maire

http://www.citylocalnews.com/aix/2012/05/07/maryse-joissain-francois-hollande-est-illegitime

C’est dans ce climat de profonde hostilité et de ton politique d’une extrême virulence que la vitrine de la permanence aixoise du Ps a été fracassée dimanche soir après de nombreuses dégradations commises tout au long de la semaine ayant précédé le scrutin.

http://cyril-dimeo.over-blog.com/article-l-ambiance-politique-aixoise-104748551.html

Chers amis « zoulous » et assimilés, Aix connaît depuis 10 ans une anormalité politique en ayant à sa tête comme maire, présidente de la CPA et députée un tel personnage aussi réactionnaire et vulgaire qui est une honte pour tout démocrate et républicain. J’espère que comme moi vous aiderez Gaëlle Lenfant et Jean David Ciot, (au premier ou au deuxième tour selon votre sensibilité), à mettre un terme au mandat de Madame Joissains.

Cyril Di Méo

Blog http://cyril-dimeo.over-blog.com


Et allez !

Ne tournons pas autour du pot. Les estimations sont connues depuis peu après 18 heures. Elles se confirment avec éclat. Laissons aux télés et radios le faire-semblant de ne pas savoir. Allez, arrosons ça ! Et retroussons nos manches !


Rabais sur le Vichy !

© Alain Le Quernec

Après Pétain, question Vichy, il y eut la pastille blanche (dure à avaler) et aussi le tissu qui enroba les fesses de Bardot (prémonitoire côté FN), avant d’emballer la camelote de chez Tati. Il nous est revenu ces derniers temps à la mode Sarkozy avec un arrière-goût ranci. Comme dit Alain Le Quernec, l’auteur de ce tissage serré, « Attention, cette image sera démonétisée la semaine prochaine ! » Pourvu !


Fêter le travail, cette «étrange folie»


«Vrai travail» : l’amnésie du candidat Sarkozy par LeNouvelObservateur

Fêter le travail, déjà c’est plus que limite. Mais alors le « vrai » travail, selon Sarkozy et sa piteuse envolée pétainiste !… Envolée si on peut dire, à laquelle il a cru devoir préciser « Le vrai travail c’est le travail de celui qui travaille dur ». Le « dur », ça c’est de la « vraie » valeur. Oui, c’est celle de l’aliénation, cette force de production que, contraint, tu dois échanger à tes commanditaires – capitalistes, en général –, selon leurs propres conditions (« marché du travail ») et en échange de la permission de survivre, plus celle de consommer, – consommer ce que tu as toi-même produit, ou bien qui t’est proposé dans le spectacle des loisirs de préférence abêtissants, grâce auxquels tu turbineras une quarantaine d’années selon le programme : « Perdre sa vie à la gagner ». La différence se constitue en résistance, dans la lutte quotidienne pour conquérir le plein emploi de sa vie.

Le vrai travail, alors, ne serait-il pas celui qui, signant le progrès et la civilisation, en finirait avec l’exploitation, la souffrance (travail, tripalium en latin « instrument de torture »), bref l’aliénation, pour tendre à la créativité, la réalisation de soi et de l’humanité, le plaisir à œuvrer pour la justice et une société d’humains libres ?

À l’expression « vrai travail », on pourrait alors substituer l’ancienne évoquant « la belle ouvrage ». À la notion de « progrès » on pourrait aussi préférer celle plus fiévreuse du plaisir à vivre, et à vivre en société ouverte, et non plus dans ce « tout à l’ego », selon l’expression de Régis Debray.

Oui, c’est de l’utopie !, ce « lieu de nulle part » qu’on n’en finit pas de chercher (pour qui cherche…), ou comme dans cette quête de sens qui – au fait – caractérise la nature humaine.

En foi de quoi je considère Le Droit à la paresse de Paul Lafargue (gendre de Marx) comme un livre majeur, véritable hymne au – pour le coup – vrai progrès, celui qui justifierait le machinisme et la technique comme des instruments de libération et non plus comme des déifications modernes et hautement aliénantes.

Beau détournement de l'oeuvre de Millet. L'angelus sonne l'heure de la libération… On peut rêver, non ?

Beau détournement de l’œuvre de Millet. Les glaneuses et la glandeuse.

Ainsi donc débute Le Droit à la Paresse. La réfutation du Droit au travail, 1880 :

« Une étrange folie possède les classes ouvrières des nations où règne la civilisation capitaliste. Cette folie traîne à sa suite des misères individuelles et sociales qui, depuis deux siècles, torturent la triste humanité. Cette folie est l’amour du travail, la passion moribonde du travail, poussée jusqu’à l’épuisement des forces vitales de l’individu et de sa progéniture. Au lieu de réagir contre cette aberration mentale, les prêtres, les économistes, les moralistes, ont sacro-sanctifié le travail. Hommes aveuglés et bornés, ils ont voulu être plus sages que leur Dieu ; hommes faibles et misérables, ils ont voulu réhabiliter ce que leur Dieu avait maudit. Moi, qui ne professe d’être chrétien, économe et moral, j’en appelle de leur jugement à celui de leur Dieu ; des prédications de leur morale religieuse, économique, libre-penseuse, aux épouvantables conséquences du travail dans la société capitaliste. »

Suite en version intégrale sur internet, notamment là : http://www.rutebe
uf.com/textes/lafargue01.html

Mais je m’aperçois que je rabâche et, d’année en année, ramène mon muguet sur ce chapitre… C’est surtout que l’Histoire bégaye et que les progrès se font aussi rares que lents. Voyez tout de même, sur C’est pour dire, ces autres suppliques pour travailler moins, en gagnant ce qu’il faut, et pas plus.

De la Paresse comme un des Droits de l’Homme, de la Paresse comme un art moderne et révolutionnaire

Faire plus de moins pour être plus peinard !, par André Faber

« Fête du travail », et quoi encore ?


Mari(an)ne Le Pen, selon Faber

 

Mon pote Faber fait des cauchemars et il dessine même la nuit. Laisse donc la lampe allumée si t’as peur. Ni rêve ni cauchemar : regarder en face.


«Tu m’emmerdes», le tube sans dentelle

Après cinq ans d’un trop long règne, et dix ans en chef d’orchestre de la droite, Nicolas Sarkozy se pose désormais en chef de file de l’extrême-droite. Le collectif Le pavé a tenu lui aussi à exprimer son ras-le-bol. Un refrain que les âmes les plus frileuses trouveront peut-être trivial. Pour les autres, régalez-vous, faites tourner et surtout, dégageons la droite(-extrême) du pouvoir.


Tu m’emmerdes par PlaceauPeuple

L’auteur : Place au Peuple
Site officiel de la campagne du Front de gauche, www.placeaupeuple2012.fr agrège non seulement les productions des élus, des militants, des sympathisants, mais aussi plus largement des citoyen-ne-s qui tiennent des sites d’information ou des blogs.




Montauban-Toulouse et les prédictions d’ «Isidore»

 Je ne sais qui est cet «Isidore» qui a déposé hier sur ce blog un commentaire sur l’affaire Montauban-Toulouse. Mais le lien qu’il a ajouté mène à son blog, La Gnostie d’Isidore, où l’on peut lire ce qui suit, daté du 23 février dernier, sous le titre «Prédictivité». Propos que je lui emprunte sans hésiter (et sans son avis…).

Prédictivité

Hélas, chers amis, nous aurons notre petit attentat, peut-être pas trop sanglant, en France, pour corroborer le caractère sécuritaire nécessaire à notre cher pays de liberté, dont ont besoin notre industrie, la protection des riches, celle de leur moral et tout bonnement cette repoussante morale sociale, afin de dompter, par la force des matraques et autres armes de contention des masses telles que décrets et lois ad hocdont on nous a donné l’habitude, dans les 45 jours qui viennent, à peu de chose près. C’est absolument nécessaire pour élever le nabot à nouveau aux hauteurs de sa tâche : les esprits sont beaucoup trop revêches sinon même rebelles.Les pleurnichaderies qu’on nous montre et qu’on voudrait des pansements à des manques et malversations volontaires, tournent trop à la rigolade ou l’odeur de vinaigre et n’y suffissent plus, tant elles ont le pesant de la crédibilité d’un courtier ; ses décisions de derniers instants se voudraient vraiment convaincantes, à la manière d’un cache-sexe sans devant ni derrière, et d’une radicalité qui sort après quatre métros de retard ; ses révoltes contre l’état de fait qu’on a soi-même instauré par ses institutions saumâtres et qu’on a imposées à coups de renforts bleu-marine et de coques pare-balles, de casques et de gaz lacrymogènes, d’interdits à la libre-circulation sous des prétextes sécuritaires qui ne consistent qu’à se protéger soi de la populasse qu’on abhorre lorsqu’elle vous contredit, sentent excessivement l’hilarité ostentatoire, s’il ne s’agissait que d’accélérer notre désappointement devant tant de vergogne.Il faut s’attendre donc à une gouvernance par le choc socialqui se pratique dans l’invention d’une terreur dont l’objet est de vous atteindre au ventre, là où on veut vous esbaudir.Je souhaite simplement, devant cet inévitable «impossible» que les gens resteront affectivement calmes et penseront et comprendront qu’à nouveau, un coup sera porté à leur désir de mieux être et ne défailliront pas sous ce choc destiné à détrôner pour que vous le cachiez comme un trésor qui n’a plus à être découvert, ce qu’ils ont de plus cher, de plus vivant, de plus radieux et de plus incertain : la LIBERTÉ.

Publié par , 23 février 2012


Sarkozy en famille : des gens modestes

C’est vrai, quoi, de vraies gens du peuple.

Le peuple, disait Victor Hugo, c’est comme les pavés : on lui marche dessus jusqu’à ce qu’il vous tombe sur la tête.

Source : sur la toile,  #noussommesdesgensmodestes pic.twitter.com/FqzeAJsM


Le fragile portrait du joueur de l’ego

 

 «Si les Français devaient ne pas me faire confiance, est-ce que je devrais continuer dans la vie politique, la réponse est non.» Et le président sortant, maire de Neuilly à 28 ans, d’ajouter : « Ces carrières qui n’en finissent pas, cela aboutit à des jeunes qui ne peuvent pas monter. Si tel n’est pas votre choix, je m’inclinerai et j’aurai fait une très belle vie politique. »

© Portrait signé Alain Le Quernec, graphiste à Quimper http://alainlequernec.fr


Un florilège des errances sarkoziennes

Signant Superyoyo sur Agoravox, un blogueur a compilé un «best of» des errances sarkoziennes depuis son élection jusqu’à fin 2011 – soit quatre ans et demi de déclarations, de décisions, de situations graves ou pitoyables. Un éprouvant bilan qui exige tout de même de ses lecteurs, avouons-le, une certaine dose de sado-masochisme.

Un avant-goût ci-dessous. Le reste sur Agoravox.

 

6 mai 2007 : le Fouquet’s

7 mai 2007 : les vacances sur le yacht de Bolloré.

28 juin 2007 : Patrick DEVEDJIAN traite Anne-Marie COMPARINI (modem) de salope.

4 août 2007 : en vacances à Wolfeboro dans une villa qui se loue habituellement 30.000 dollars par semaine.

21 août 2007 : La loi TEPA. 15 milliards d’euros par an. Grâce à cette mesure, un millier de contribuables parmi les plus fortunés vont toucher en moyenne un chèque de 260.000 euros.

22 septembre 2007 : François FILLON estime être « à la tête d’un état en situation de faillite financière ».

29 octobre 2007 : augmentation de son salaire de 172%.

6 novembre 2007 : « descends un peu le dire » au Guilvinec.

10 décembre 2007 : réception de Mouammar KADHAFI

20 décembre 2007 : Jean-Marie BIGARD chez le Pape.

20 décembre 2007 : « Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur »

8 janvier 2008 : « Qu’est ce que vous attendez de moi ? Que je vide des caisses qui sont déjà vides ? ».

23 janvier 2008 : Christian ESTROSI loue un jet privé pour 136 000 euros pour ne pas louper un pot à l’Elysée.

4 février 2008 : Nicolas SARKOZY promet de sauver l’usine ArcelorMittal de Gandrange. L’usine fermera un an plus tard

13 février 2008 : Nicolas SARKOZY veut que tous les enfants de CM2 se voient confier la mémoire d’un des enfants français victimes de la Shoah. Simone VEIL, ancienne déportée, déclare que son « sang s’est glacé » en entendant cette proposition.

20 février 2008 : Christine OCKRENT, compagne d’un ministre, est nommée directrice générale de France Monde (France24, TV5 monde, RFI).

23 février 2008 : « Alors casse-toi pauvre con ».

5 juillet 2008 : « Désormais quand il y a une grève en France, personne ne s’en aperçoit ».

3 septembre 2009 : Nicolas SARKOZY, en visite à l’usine Faurecia, fait sa déclaration télévisée entourés de personnes choisies pour leur petite taille.

5 septembre 2009 : « Il en faut toujours un. Quand il y en a un, ça va. C’est quand il y en a beaucoup qu’il y a des problèmes » (Brice HORTEFEUX).

23 septembre 2009 : « Les paradis fiscaux, le secret bancaire, c’est fini. »

13 octobre « Ce qui compte en France pour réussir, ce n’est plus d’être bien né, c’est travailler dur, et avoir fait la preuve, par ses études, par son travail, de sa valeur » (à l’époque son fils était pressenti pour prendre la présidence de l’EPAD.

9 novembre 2009 : Sur sa page facebook, Nicolas SARKOZY raconte comment il s’est retrouvé à Berlin le 9 novembre 1989 pour la chute du mur. Mais les indices montrant un mensonge s’accumulent.

25 janvier 2010 : « dans les semaines et les mois qui viennent, vous verrez reculer le chômage dans notre pays ».

6 mars 2010 : « L’environnement, ça commence à bien faire ».

22 mars 2010 : Alain JOYANDET en Martinique en un jet privé: 116.500 euros.

16 juin 2010 : On apprend que l’état à remboursé 12000 euros dépensés par Christian BLANC pour l’achat de cigares.

21 juin 2010 : Début de l’affaire WOERTH-BETTENCOURT et ses multiples rebondissements

28 juillet 2010 : Surenchère sécuritaire. Nicolas SARKOZY parle des « comportements de certains roms ».il veut déchoir de la nationalité française les assassins de forces de l’ordre. Brice HORTEFEUX veut étendre cette déchéance aux cas de polygamie. Christian ESTROSI propose de punir les maires laxiste. Le pape en personne intervient pour défendre les roms.

9 février 2011 : Boris BOILLON, proche de Nicolas SARKOZY, ambassadeur de France en Tunisie, en maillot de bain sur Internet.

8 mai 2011 : Laurent WAUQUIEZ s’en prend aux bénéficiaires du RSA et à l’assistanat « cancer de la société française ».

25 juillet 2011 : La cour des comptes révèle que l’avion de Nicolas SARKOZY est équipé de deux fours, montant : 75000 euros.

28 juillet 2011 : Des photos montrent Brice HORTEFEUX et Jean-François COPE en compagnie de ZiadTAKKIEDINE, un homme d’affaires dont le nom a souvent été mêlé à des scandales politico-financiers.

L’intégrale est à lire sur Agoravox


Sarkozy. De «La France forte» à la France libre

Ça, c’est de mon pote Faber

Le reste provient de la parodie déchaînée sur le net.

C’est beau et salutaire

le génie populaire

!

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

Ma préférée, signée Peachy Carnehan

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

présidentielle 2012,sarkozy,affiche,affiches,france forte,actualité

La plus radicale (et confiante)


Monde cruel. Sarkozy fait ses adieux au Colonel Muammar «Qaddafi»

Vous avez vu comme il a vite dégainé, notre Shérif agité : plus vite que son ombre. Même que Juppé, en mission européenne, en a été estomaqué – fallait encaisser ça, pour le super-ministre tout neuf, se faire à ce point squeezer. L’était pas au courant, dis ; avait l’air totalement dans les choux (de Bruxelles). Le conseil spécial européen, pareil : sur le cul tout autant que Catherine (Ashton) et Angela (Merkel) qui, pourtant, en ont déjà soupé des caprices de l’époux de Mme Bruni.

 

Ainsi vient-Il, sans crier gare, de se ranger auprès du Conseil national de transition (représenté par l’ancien ministre de la justice de Kadhafi !) et de se claironner prêt à en découdre avec le maître en sursis de Tripoli. Trois jours avant, fallait surtout pas parler d’intervention ou quoi que ce soit ! Le tout sous la bannière va-t-en guerre de BHL, qui se faisait si rare ces temps-ci. La géo-politique est vraiment un monde de brutes et de traîtres.

 

Car la Libye, c’est pas cette Tunisie tout juste bonne à éponger du touriste et de la ministre en goguette. La Libye, c’est y a bon pétrole et affaires mirobolantes (7 milliards de commandes, ouais…). Certes, ça pue encore pas mal le Kadhafi avarié mais notre zébulon n’a pas hésité davantage pour changer de camp et marquer ses nouveaux territoires d’intérêts.

L’autre allumé des sables était encore fréquentable en 2007, mais cette fois, non, on le jette, trop moisi. À propos, j’ai vérifié sur le site www.elysee.fr – essayez voir –, a pu’ Kadhafi en photo avec son hôte élyséen, pas davantage de « Qaddafi », ainsi qu’il avait été orthographié, à l’arabe, et qu’il apparaissait encore il y a peu, histoire de brouiller les pistes… Mais là, non, plus rien du Guide de la Révolution sinon le programme de la visite en juillet 2007 de la délégation (Kouchner en tête) qui prépara la venue parisienne du Bédouin en décembre et encore dans les mémoires… Mais j’ai mes archives perso.

Enfin, bon, voilà qui augure bien-mal des prochains sommets européens et de la marche des vingt-sept vers la diplomatie à une voix. A propos de voix, c’est bien le cas, autant ratisser de ce côté-là pour faire oublier les fiascos diplomatiques des derniers mois et tenter de reprendre quelques points dans l’opinion lepenisée. Ça sent tout de même les cartouches foireuses…


  • © Ch.- M. Schulz

    « Il faudrait comprendre que les choses sont sans espoir et être pourtant décidé à les changer. » F. Scott Fitzgerald, Gatsby le magnifique, 1925
    ––––
    « Le plus grand dérèglement de l'esprit, c'est de croire les choses parce qu'on veut qu'elles soient, et non parce qu'on a vu qu'elles sont en effet. » Bossuet

  • Traduire :

    • Twitter — Gazouiller

    • Énigme

      Philippe Casal,, 2004 - Centre national des arts plastiques

      Philippe Casal, 2004 - Centre national des arts plastiques - Mucem, Marseille

    • La réa­lité vraie n’est jamais la plus manifeste. (Claude Lévi-Strauss)

      La réa­lité vraie n’est jamais la plus manifeste.
      (Claude Lévi-Strauss)

    • 2sexpolLa Revue Sexpol ressuscitée !

      Parue de 1975 à 1981, la Revue Sex­pol (sexualité / politique), ses 39 numé­ros et 2000 pages ont res­sus­cité par la grace de la numé­ri­sa­tion. Un DVD est désor­mais dis­po­nible, au prix coû­tant de la numé­ri­sa­tion, de la dupli­ca­tion et des frais de port, soit 16 euros avec jaquette cou­leur et boî­tier rigide ou 11 euros sans. Ren­sei­gne­ments et com­mande en cli­quant ici ou sur la cou­ver­ture du der­nier numéro, ci-dessus. En savoir plus ici sur Sex­pol.
    • «Comme un nuage – 30 ans après Tchernobyl»

      Comme un nuage, album photos et texte marquant le 30e anniversaire de la catastrophe de Tchernobyl (26 avril 1986). La souscription étant close (vifs remerciements à tous les contributeurs !) l'ouvrage est désormais en vente au prix de 15 euros, franco de port. Vous pouvez le commander à partir du bouton "Acheter" ci-dessous (bien préciser votre adresse postale !)

      tcherno2-2-300x211

      Il s'agit d'un album-photo de qualité, à tirage soigné et limité, 40 p. format A4 "à l'italienne". Les photos, prises en Provence et notamment à Marseille, expriment une vision artistique sur le thème d’« après le nuage ». Cette création rejoignait l’appel à l’organisation de "1.000 événements culturels sur le thème du nucléaire", entre le 11 mars 2016 (5 ans après Fukushima) et le 26 avril 2016 (30 ans après Tchernobyl).
    • L’argument fon­da­men­tal pour la liberté d’expression est le carac­tère dou­teux de toutes nos croyances (Ber­trand Russel)

      L’argument fon­da­men­tal pour la liberté d’expression est le carac­tère dou­teux de toutes nos croyances. (Ber­trand Russel)

    • montaigne

      Le vrai miroir de nos discours est le cours de nos vies. Montaigne - Essais, I, 26

      La vérité est un miroir tombé de la main de Dieu et qui s'est brisé. Chacun en ramasse un fragment et dit que toute la vérité s'y trouve. Djalāl ad-Dīn Rūmī (1207-1273)

    • « C’est pour dire » de Gérard Ponthieu, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification (3.0 France). Photos, dessins et documents mentionnés sous copyright © sont protégés comme tels.
      Licence Creative Commons

    • « Si vous ne chan­gez pas en vous-même, ne deman­dez pas que le monde change »

      « Si vous ne chan­gez pas en vous-même, ne deman­dez pas que le monde change »

    • Catégories d’articles

    • Salut cousin !

      Je doute donc je suis - gp

    • Fréquentation de « C’est pour dire »

      • 0
      • 393
      • 174
      • 2 593
      • 13 894
      • 1 624
      • 3 776
    • Calendrier

      février 2018
      lunmarmerjeuvensamdim
      « Jan  
       1234
      567891011
      12131415161718
      19202122232425
      262728 
      Copyright © 1996-2017 C’est pour dire. Tous droits réservés – sauf selon la license Creative Commons.
      iDream theme by Templates Next | Turbiné par WordPress
      Translate »