violence

Gaffe, les médias !PolitiqueRepublicationSexualité

Harcèlement sexuel. Rien de nouveau, si ce n'est la hargne des néo-féministes revanchardes

Déjà six ans, en 2016, que surgissait l’ “affaire Denis Baupin” qui devait mettre fin, au moins provisoirement, à la carrière d’un ambitieux politicien jeté aux poubelles de la bien-pensance, aujourd’hui plus que jamais à la manœuvre – suivez mon regard vers la hargne des néo-féministes revanchardes. Depuis ma retraite affairée, j’ai laissé ce blog à l’anneau de son port, me réservant quelque sortie jugée nécessaire. C’est le cas ici, alors que se déchaînent des tempêtes de folie idéologique, des pseudo-renaissances sur fond de déconstruction “wokiste” ahurissante. D’où la republication de deux articles anciens mais toujours des plus actuels, auxquels je n’ai rien à ajouter, encore moins à retrancher.

Partager
Read More
Alerte !Coup de gueuleFemmes

#NousToutes. Contre les violences faites aux femmes

Lancées[ par le collectif féministe #NousToutes, des marches ont eu lieu ce samedi dans des dizaines de villes et à Paris, à deux jours de la présentation des mesures issues du Grenelle des violences conjugales.
Les envoyées spéciales de « C’est pour dire » [ma nièce et sa fille] nous câblent depuis la capitale ce reportage en images.

Partager
Read More
Alerte !Démocratie

Bordeaux. Flagrant délit de police

Le 12 janvier, à Bordeaux, lors d’une charge de la police, le manifestant Gilet jaune Olivier Beziade est gravement blessé à la tête. Plongé dans le coma artificiel par les pompiers, puis immobilisé par 90 jours d’ITT, il souffre toujours d’hémiplégie. Une remarquable enquête vidéo de deux journalistes du Monde révèle comment ce manifestant a été la cible d’un tir de LBD 40 alors qu’il ne présentait pas de menace. Ou comment les « forces de l’ordre «  peuvent agir sans foi ni loi.

Partager
Read More
Coup de gueuleDécence communeDémocratieMon Œil

Gilets Jaunes. Et c’est ainsi que Jupiter devint Roi-des-cons

Ou comment un prince trop vite poussé, un start-upiste du libéralisme politicien, s’est pris les pieds dans le tapis moelleux de sa propre suffisance. C’est ainsi : le pouvoir rend con. « Ceux qui osent tout » n’auront rien vu venir, drapés dans leur orgueil. Le plus lourd dans l’addition, ce sera d’avoir validé la violence comme force politique. Les casseurs des Champs-Élysées auront bel et bien eu gain de cause. Alliés objectifs des Gilets jaunes, ils auront servi leur lutte. Voilà la grande défaite due à ce Pouvoir : celle par laquelle aura régressé encore la Démocratie de fond, pas celle de façade qui prend le peuple pour des attardés infantiles. [Temps de lecture : ± 4 mn]

Partager
Read More
Alerte !Éducation

Malaise dans l'éducation. Entre hébétude et morale hypocrite

Des profs se font braquer, dont certains dans un tel état d’hébétude qu’ils ne réagissent même pas, résignés qu’ils sont à une fatalité morbide. Le ministre tempête, comme d’habitude, « il faut que ça cesse ! », car voilà 30 ans que ça continue. De part et d’autre d’une autorité perdue, à l’écart des jeunes générations, gauche comme droite se raccrochent à l’hypocrisie d’un civisme et d’une morale soumis au productivisme et à la compétitivité.  [Temps de lecture : ± 4 mn]

Partager
Read More
Alerte !DémocratiePolitique

Benalla-Macron. La chute d’Alexandre le valeureux

« Tout homme qui a du pouvoir est porté à en abuser » Montesquieu nous avait prévenus, l’actualité le confirme. Un sbire arriviste,  fort de son impunité élyséenne joue au passe-droit, exerce son sadisme de faux-flic, se trouve à peine réprimandé par Jupiter, obligé de se reprendre et de se débarrasser de son encombrant et proche séide. Au coin du bois, les politiciens s’en lèchent les babines. Rien de réjouissant, au contraire !

Partager
Read More
Alerte !C de coeur, C de gueulePolitique

Football mondialisé. N’en jetez plus, la Coupe est pleine !

Le foot dans sa gloire. Et dans sa démesure : atteinte lundi sur les Champs qui mènent à l’Élysée, où un président s’est livré à un numéro de marionnettiste de la Com’. Espérant, à n’en pas douter, redorer son blason racorni à l’or de cette Coupe du monde. Or…, comme on sait, il y a loin de la coupe aux lèvres. Poutine, lui aussi, compte bien tirer des bénéfices politiques et maintenir son régime d’oppression. Seules des féministes « Pussy Riot » ont osé défier l’ours.

Partager
Read More
Translate »