Hôpital en danger. Le cri d’alarme d’un chef de service

Dans les hôpitaux, les soignants sont devenus des « producteurs de soins » et les patients des « clients ». C’est un effet de la loi Bachelot de 2008. Dix ans après, ses effets les plus pervers mettent en danger le service public de l’hôpital, et donc la santé même des Français.  C’est un cri d’alarme que lance le Pr E. Houdart, chef de service à l’hôpital parisien de Lariboisière.

Lire la suite

Marseille-Luminy. Massacre à la tronçonneuse

298 pins, 11 000 m2 de bois et de garrigue ont été attaqués à la tronçonneuse dès mardi dans la cuvette de Luminy à Marseille. Faisant fi des 150 000 signatures d’opposants à ce massacre annoncé, des bandits anti-écologiques sont passés à l’acte. Un rassemblement aura lieu ce vendredi 25 mai à 17 heures devant la Chambre de commerce de Marseille Provence, sur la Canebière, pour protester contre ce nouvel outrage à la nature.

Lire la suite

Ça baigne. Les dividendes distribués dans le monde ont augmenté de 30 % en sept ans

rapport-oxfam-2018Du haut de ses 200 ans, Marx n’en reviendrait pas ! Le rapport d’Oxfam sur l’état consacré notamment aux entreprises françaises du CAC40 dépasse l’entendement marxien. Non pas sur la réalité du capitalisme mondial, certes, mais sur son outrecuidante santé. Où il apparaît que la masse globale des dividendes distribués en 2017 a augmenté de 30 % en 7 ans.
Lire la suite

« Grande marche du retour ». Les Palestiniens à la trappe de l’actualité

Des milliers de Palestiniens ont pris part, à une nouvelle vague de manifestations le long de la frontière de Gaza, dans le cadre de la « marche du retour », une protestation demandant le retour sur leurs terres qu’ils ont dû fuir ou abandonner il y a 70 ans. Depuis le 30 mars, on déplore ainsi 28 tués et plus d’un millier de blessés parmi les manifestants. La question palestinienne se trouve rejetée au second plan de l’actualité, marquée surtout par la guerre en Syrie – et tant d’autres conflits.

Lire la suite

Mélenchon, l’homme qui ne plantait rien (ou qui plantait tout)

Tribun de métier, gardien de la “pureté” politique, Jean-Luc Mélenchon s’épanouit dans la parole d’opposition. Il se refuse ainsi à la responsabilité de l’exercice du pouvoir. Il a aussi le couperet tranchant. D’un mot assassin, il condamne pour “immoralité” Giono et son Homme qui plantait des arbres. C’était à la télévision, à quelques semaines des présidentielles.

Lire la suite
Translate »