Malaise dans l’éducation. Entre hébétude et morale hypocrite

Des profs se font braquer, dont certains dans un tel état d’hébétude qu’ils ne réagissent même pas, résignés qu’ils sont à une fatalité morbide. Le ministre tempête, comme d’habitude, « il faut que ça cesse ! », car voilà 30 ans que ça continue. De part et d’autre d’une autorité perdue, à l’écart des jeunes générations, gauche comme droite se raccrochent à l’hypocrisie d’un civisme et d’une morale soumis au productivisme et à la compétitivité.  [Temps de lecture : ± 4 mn]

Lire la suite

Quand le Nobel d’économie consacre le mariage contre-nature de la croissance et de l’écologie

Cette fois encore, le Nobel d’économie consacre le mariage de la carpe et du lapin, cette union contre-nature de la croissance débridée – horizon indépassable du libéralisme – et d’une prétendue « écologie durable ». Les deux lauréats états-uniens poussent leur chansonnette à la gloire du toujours plus et en appellent à la technologie pour sauver la mise du capitalisme. [Temps de lecture ± 3 mn 30]

Lire la suite

Climat. Plus on tente de refroidir, plus on réchauffe…

L’alerte climatique ne date pas d’hier. Déjà en 1977, elle était (un peu) dans l’air, mais on refusait d’y croire. Car la question du réchauffement de l’atmosphère, des océans et de la  Terre elle-même restait dans l’ordre de l’improbable, voire de l’impensable. Les négationnistes climatiques n’avaient même pas eu à faire irruption. Tout baignait dans la foulée des Trente glorieuses. Le choc pétrolier serait vite absorbé et tout repartirait dans l’insouciance aveugle. Quarante ans plus tard, les discours ont changé. Mais pas vraiment les pratiques. On en est à refroidir… en réchauffant !

Lire la suite

Mondial de foot, suite. Poutine bat les Pussy Riot

Gagnant politique du Mondial de foot, Poutine renforce son régime répressif. Les féministes Pussy Riot constituent pratiquement la seule opposition visible au dictateur russe, dénonçant l’existence de détenus politiques. Grand oublié des festivités footeuses, le cinéaste ukrainien Oleg Sventson, opposé à l’annexion de la Crimée par la Russie en 2015, condamné à 20 ans de prison pour terrorisme, en est à ses 80 jours de grève de la faim !

Lire la suite

Nucléaire. Fukushima-Flamanville : Ça baigne

Sept ans après la catastrophe nucléaire, c’est le retour à la baignade sur les plages proches de Fukushima. Les autorités assurent que le niveau de radioactivité est « acceptable ». À Flamanville, l’EPR prend une nouvelle année de retard pour cause de mauvaises soudures. Ce qui repousse d’autant l’arrêt de la vieille centrale de Fessenheim. Le vrai patron du nucléaire, c’est le Sapeur Camember. [Cliquer sur le dessin de Christophe pour l’agrandir.]

Lire la suite

Exclusif. Le célèbre « Nu au chat » de Faber va être exposé au Louvre-Téhéran

André Faber, le talentueux dessinateur et auteur que connaissent et apprécient les lecteurs de « C’est pour dire » s’apprête à exposer un de ses chefs d’œuvre à Téhéran, en l’occurrence le célèbre « Nu au chat ». C’est la première fois qu’un nu féminin sera montré en public sous un régime islamique intégriste.

Lire la suite

Greenpeace. La charge (nucléaire) d’EDF contre les lanceurs d’alerte

Huit membres de Greenpeace lourdement condamnés pour s’être introduits dans la centrale de Cattenom (Moselle) et avoir déclenché un feu d’artifice au pied de la piscine d’entreposage de combustible usé. EDF réclame à l’association et aux activistes plus de 700 000 euros en réparation dont 500 000 euros pour « atteinte à sa crédibilité ». Ces exigences exorbitantes montrent bien à quel point les lanceurs d’alerte visent juste par leurs actions.

Lire la suite

Lettre ouverte à ma fille sur l’« islamophobie »

La question de l’« islamophobie » recouvre des enjeux qui concernent notre société – ce qu’on appelle, parfois un peu à la légère, le « vivre ensemble ». Un fait divers atroce m’a donné l’occasion d’un échange avec ma fille, que j’ai cru bon de publier comme une “lettre ouverte”. Sujet sensible, on ne peut plus sensible…

Lire la suite

Du harcèlement des femmes, de la question du pouvoir, de la sexo-politique

Quand on ouvre son poste, ses écrans, son canard et tout, ça dégouline de harcèlement sexuel. Les choses tendent à se calmer, alors que surgissent, heureusement, les questions de fond. Dont celle, et non des moindres, de la place de la femme dans les sociétés, ce marqueur de civilisation. Questions de fond, mais quelles réponses ?

Lire la suite

Bonne nouvelle. Les journaux sont foutus, vive les journalistes !

(2004). John MacGregor, chercheur étatsunien, n’y va que par quatre chemins : 1) la presse quotidienne est condamnée ; 2) les prépayés (« gratuits ») vont assurer une première relève transitoire… ; 3) …suivie par une déferlante technique et journalistique : disparition quasi totale des industries de presse au profit de l’internet ; 4) les « centres de presse » fonctionneront comme les agences actuelles, sans support matériel, et emploieront 80 % de journalistes.

Lire la suite
Translate »