Alarme Croissance. Il y a 45 ans déjà…

La Terre n’en peut plus mais globalement – c’est le cas de le dire – ses résidents s’en foutent. Records encore battus cet été : bouchons monstrueux sur les routes de transhumance urbaine (850 km cumulés), production maximale d’électricité par EDF. Et ses politiciens adorent toujours le Veau d’or de la Croissance. Encore ne parle-t-on de notre petit pays. On continue d’« alerter », comme il y a 45 ans lorsque quelques plus clairvoyants s’alarmaient déjà. Ainsi en 1974, dans cette émission radio de l’ORTF,  redécouverte par Hélène Combis.

Partager
Lire la suite

Européennes. Décroître ou périr

Les abstentionnistes vont constituer la premier « parti » européen. De cette Europe en panne d’élan, étouffée dans son jus néo-libéral, affairée – c’est bien le mot – à reproduire du même, et surtout du plus. Plus de croissance pour plus de camelote, de dérèglements, d’injustice, de fric, de maladies, de mal de vivre et de souffrances. Je n’aurais pas voté sans cette liste aussi discrète, hélas, que ses propositions sont essentielles, centrée sur un seul mot : Décroissance.

Partager
Lire la suite

Biodiversité. Les hirondelles de Michel Simon (1965)

Le Sommet de la biodiversité prend fin à Paris ce 5 mai 2019. Que penser des litanies alarmistes des experts en tout genre ? Qu’elles sont hélas bien tardives pour ce qui est des dérèglements climatiques et de la biodiversité. Le Club de Rome avait sonné l’alarme dès 1967 – en vain–, tandis que de son côté, deux ans avant, l’acteur Michel Simon avait alerté à sa manière sur la fin annoncée du règne animal et de l’homme.

Partager
Lire la suite

Pour saluer Anémone, une grande dame

Anémone, un nom de fleur, une grande dame. J’évite autant que possible ce genre de qualification, trop souvent vite envoyée. Anémone, l’actrice, la comédienne, la personne : le tout dans une même enveloppe de femme libre. Elle est morte à 68 ans, entre autres d’avoir trop fumé. Sans doute fut-elle « trop », en général : entière jusqu’à l’intransigeance, peut-être même un peu teigneuse.

Partager
Lire la suite

Tchernobyl + 33.  Minimiser la catastrophe pour dissimuler les 2 000 bombes atomiques de la guerre froide

Dans un livre publié aux États-Unis, l’historienne Kate Brown, montre comment la catastrophe de Tchernobyl (il y a tout juste 33 ans) a été manipulée pour masquer une autre réalité, pire encore, celle des quelque 2 000 bombes explosées dans l’atmosphère pendant la guerre froide, qui ont émis 500 fois plus de radioactivité que Tchernobyl. Une des explications à l’élévation des taux de cancers dans le monde.

Partager
Lire la suite

Crise climatique, désarroi des sociétés. L’appel à la nature d’Élisée Reclus

Écologiste avant la lettre et la chose, géographe, naturaliste et penseur de l’anarchisme libertaire, Élisée Reclus (1830-1905 connut une notoriété internationale égale à celles de Hugo et Pasteur ! Sa vision du monde et de la nature venait heurter le boum industriel et l’idée de « progrès » en les questionnant sur leurs conséquences – celles-là mêmes qui, un siècle et demi plus tard, posent les pires menaces sur l’avenir de l’humanité. [Temps de lecture ± 6 mn]

Partager
Lire la suite

Quand le Nobel d’économie consacre le mariage contre-nature de la croissance et de l’écologie

Cette fois encore, le Nobel d’économie consacre le mariage de la carpe et du lapin, cette union contre-nature de la croissance débridée – horizon indépassable du libéralisme – et d’une prétendue « écologie durable ». Les deux lauréats états-uniens poussent leur chansonnette à la gloire du toujours plus et en appellent à la technologie pour sauver la mise du capitalisme. [Temps de lecture ± 3 mn 30]

Partager
Lire la suite

Paul Virilio, penseur de la vitesse, des accidents, de la « société individualiste de masse »

Mort ce 10 septembre, Paul Virilio auscultait une société malade de la vitesse et du risque technologique. Il avait repris l’idée du lien causal entre progrès et catastrophe : en inventant le chemin de fer, on inventait en même temps déraillements et collisions. Idem avec l’avion, le nucléaire, etc. Il avait développé une critique poussée de la « métropolarisation », cette concentration accélérée des agglomérations, à l’image de l’hyper-capitalisme. [Temps de lecture : ± 3 mn]

Partager
Lire la suite

Chasse. C’est dangereux, d’avoir un fusil. On croit que ça ne tue pas

Sans changer de tenue militarisée, le chasseur d’aujourd’hui lorgne sur les habits neufs du « régulateur de la nature ». Pourtant, il a horreur des « écolos » qu’il verrait volontiers en gibier. D’ailleurs, il a dégommé le premier d’entre eux, un ministre. « En même temps », ce président lui offre un permis à moitié prix. Un permis de tuer en forme de carte d’électeur. Un siècle avant, Jules Renard en avait fait l’expérience : « C’est dangereux, d’avoir un fusil. On croit que ça ne tue pas. » [Temps de lecture : ± 9 mn]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (suite, hélas !) Catastrophe écologique sur l’étang de Berre

L’étang de Berre semblait avoir retrouvé un équilibre écologique. Ce n’était qu’un semblant, un sursis. Plusieurs formes de pollution, cet été, sont venus ruiner ce fragile biotope. Fauteur de dérèglements généralisés, l’homme, une fois de plus, attente à la nature. Jusqu’à s’en exclure. [Temps de lecture ± 2 mn 30]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 4) De l’origine possible du pouvoir et de sa névrose

Chronique :  quatrième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : observations et réflexions sur le pouvoir, la modernité, etc. [Temps de lecture : ± 3 mn.]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 3) Entre « punition du ciel » et bonne vision de la vie…

Chronique : troisième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : où trouver le juste milieu, du climat et de la vie… [Temps de lecture : ± 4 mn.]

Partager
Lire la suite

Chronique d’un été (le mien). 2) Histoires d’amour, de vagues, de mer, d’Homère

Chronique :  deuxième épisode d’une petite série inspirée par « mon » été. Des mots pour freiner les ardeurs de Chronos, dieu du Temps et de la Destinée. Des mots et des images pour tenter de ralentir la cadence des jours. Aujourd’hui : amour, mer, Homère…

Partager
Lire la suite
Translate »