11 novembre. Les derniers poilus désertent la troisième guerre mondialisée

Les derniers grains du sablier mortifère se sont écoulés : les derniers poilus sont morts, après les 1,35 million de Français sur les 8,4 qui combattirent. Dont mon grand-père maternel, Adrien, paysan picard, planteur de tabac, qui passa sa blague à un général en visite à Verdun, dans les tranchées. Vingt ans après, « ça repartait comme en 14 », avec de l’horreur ajoutée. Supérieure, l’espèce humaine ? Le pacifisme, une utopie de fadas ? Peut-être mais une utopie nécessaire, ainsi que le chante le Congolais Zao dans une magnifique parodie.
[Temps de lecture ± 3 mn + vidéo de 10 mn]

Lire la suite

Quand le Nobel d’économie consacre le mariage contre-nature de la croissance et de l’écologie

Cette fois encore, le Nobel d’économie consacre le mariage de la carpe et du lapin, cette union contre-nature de la croissance débridée – horizon indépassable du libéralisme – et d’une prétendue « écologie durable ». Les deux lauréats états-uniens poussent leur chansonnette à la gloire du toujours plus et en appellent à la technologie pour sauver la mise du capitalisme. [Temps de lecture ± 3 mn 30]

Lire la suite
Translate »